GEOGRAPHIE

La Crète

La Crète, la plus grande île de la Grèce, patrie de Minos et de Kazantzakis, berceau de la civilisation minoenne, lieu primitif et béni, stable dans ses coutumes et traditions. Des traditions avec leurs racines si profondément ancrées dans le temps autant que les racines des oliviers centenaires que les visiteurs peuvent rencontrer dans diverses parties de l’île. Des oliviers qui continuent à contribuer à la société avec la même consistance, l’élément le plus important du régime crétois, l’huile d’olive. La récolte des fruits constitue l’une des plus fortes traditions de la région et bien sûr un facteur important du développement de l’économie de l’île, depuis l’époque minoenne jusqu’à aujourd’hui.

geo-1

La Plaine

La route sinueuse et en légère pente qui mène loin de la bruyante ville d’Héraklion, la capitale de la Crète, atteint son plus haut niveau dans le village de Agia Varvara et descend ensuite afin de révéler, tout à coup, une vallée qui s’étire littéralement jusque-là où l’œil peut voir. La plaine de Messara d’une superficie de 116 Km², couvre presque toute la partie sud-ouest de la province d’Héraklion avec un tapis coloré d’oliviers et de vignes qui sont cultivés côte à côte depuis 20 siècles. Au bout, s’étend la mer d’un bleu profond qui embrasse l’île et sculpte pendant des siècles ses courbes subtiles.

Une mer de fécondité

Cette vaste zone de terre était, à une époque, une partie de la mer Égée qui a été transformée en un bassin jurassique en s’entourant de montagnes au nord et au sud, formant ainsi un port naturel. Puis, il y a seulement 34 siècles, l’eau a commencé à reculer progressivement, de puissants tremblements de terre ont surélevé la plaque tectonique pour former la vallée fertile de Messara, le jardin de la Crète.
L’homme néolithique a arpenté chaque centimètre de cette plaine, il a tenu l’argile tiède dans ses mains, il a construit des autels et des petits campements, il a été nourri par la faune locale et est ensuite passé à la période de l’agriculture en inventant des méthodes agricoles qui sont toujours utilisées de nos jours pour cultiver l’olivier sacré et la vigne, compagnons inséparables d’une bonne vie. Devenu fort et s’appuyant solidement sur ses pieds, l’homme du néolithique va façonner cette civilisation qui est largement connue en tant que civilisation “Minoenne”, la civilisation crétoise de la période néolithique avec sa centaine de cités qui va pousser l’Europe vers son futur.

geo-3

Le bon hôte

La vallée de Messara a joué un rôle sans relâche dans l’histoire de la Crète. Ces peuples et ceux qui les ont conquis et il en fût beaucoup de ceux-là – ont discipliné la terre avec des outils simples: le bœuf et la charrue. En retour, Messara, a rempli leur table avec des fruits abondants : blé d’or et orge, olives et huile d’olive, fruits sauvages et graines, une variété d’aliments qui devait devenir la base de l’un des régimes les plus nutritifs et bénéfiques dans le monde.

geo-4

  • 70200 Vori, Messara, Grèce
  • info@organicfarmers.gr
  • (+30) 28920 220 26