Histoire

Au commencement est la Crète

Il serait impossible pour une île avec la position géographique et le climat de la Crète de ne pas avoir une histoire qui remonte dans les profondeurs des siècles, mais aussi, de ne pas attirer l’intérêt de dizaines de peuples conquérants au fil des ans. Depuis la civilisation minoenne jusqu’aux Arabes, les Sarrasins, les Vénitiens et les Turcs, les plus grandes civilisations de la Méditerranée, et pas uniquement, ont laissé leur marque dans ces lieux.

his-01

Knossos

La cité la plus importante de la civilisation minoenne, Knossos, s’est développée sur la colline de Kefalas au milieu d’oliviers, de vignes et de cyprès et est située à 5 km. au Sud-Est d’Héraklion. La ville de Knossos a été habitée en permanence depuis la fin du 7ème millénaire jusqu’à l’époque romaine. La période néolithique est caractérisée par la vie rurale technologiquement sophistiquée (outils de pierre et poids de métiers à tisser). Les habitants passent du stade de cueilleurs à celui de producteurs (agriculteurs et éleveurs) et on constate une tendance à une sédentarisation plus systématique et permanente. Les phases de construction de Knossos se succèdent les unes aux autres tandis que la population de la colonie à la fin du Néolithique est estimée de 1000 à 2000 habitants. La cité de Knossos a été découverte en 1878 par Minos Kalokairinos. l’archéologue A. Evans a commencé des fouilles systématiques en 1900 qui ont continué jusqu’en 1931, avec la découverte du palais, d’une grande partie de la ville minoenne et des cimetières.

his-02

Phaistos

La deuxième ville la plus importante de la civilisation minoenne, Phaistos, a connu une croissance considérable en raison de sa position géographique. Située au sud-ouest d’Héraklion, à 62 km, à une altitude de 100 mètres au sud de la rivière Geropotamos et l’ancienne rivière Lethaeos. La vue de la colline est panoramique, la cité est entourée par les imposants sommets de Psiloritis, d’Asterousia et Lasithiotikon. La vallée fertile de Messara ainsi que les ports d’une importance stratégique de Matala et de Kommos ont joué un rôle déterminant dans le développement de la région en tant que centre économique, administratif et religieux. A Kommos a été trouvé l’un des plus anciens moulins à huile connus à ce jour, ce qui démontre la relation de la région avec l’huile d’olive et la culture de la terre.

his-03

Gortyne

Selon la légende, Zeus, déguisé en taureau, trouva refuge à Gortyne lorsqu’il enleva Europe du Liban. Zeus est arrivé à Gortyne sous la forme d’un taureau ayant Europe assise sur son dos et il prit forme humaine une fois arrivé sous l’arbre sacré. Habitée depuis l’époque du Néolithique, la cité a prospéré durant la période Minoenne mais surtout à l’époque romaine, quand elle devint la plus grande ville et la capitale de la province romaine de Crète et d’Afrique du Nord. Le code de Gortyne ou “reine des inscriptions”, qui est la législation grecque la plus complète et la plus ancienne, trouvée à ce jour, constitue une découverte particulièrement importante. Nous trouvons également dans la région l’une des premières églises chrétiennes, la cathédrale de Saint-Tite, premier évêque de Crète, qui a été construite au 6ème siècle après JC.

his-04

  • 70200 Vori, Messara, Grèce
  • info@organicfarmers.gr
  • (+30) 28920 220 26